Tenez-vous informé des dernières évolutions de la crise sanitaire liée à la Covid-19.

Point de situation sur la Covid-19 [Mis à jour le 15/07/21]

A l’initiative du Préfet de la région Ile-de-France et du Directeur général de l’ARS, un « Point de situation COVID-19 » a été organisé aujourd’hui.

Il s’est tenu en présence d’élus de la région, de la Métropole (représentée par Ludovic TORO), des départements, de la ville de Paris et des chambres consulaires.

Plusieurs informations sur la situation sanitaire, à date du 15 juillet, ont été communiquées et nous souhaitons vous en faire part :

Point épidémiologique ARS / Yann DEBOS - Directeur de Cabinet de l’Agence Régionale de Santé d’Ile de France.

  • On constate depuis le début de la semaine, environ 1 000 nouveaux cas par jour de Covid positifs contre environ 400 quotidiens à la fin du mois de juin.
  • Le taux d’incidence progresse régulièrement, il était au début de la semaine à 52 pour 100 000, il se situe aujourd’hui à 54 pour 100 000.
  • Le taux de positivité augmente lui aussi passant de 1.1% en début de semaine, à 1.2% à ce jour.
  • Il faudra voir, sur l’ensemble de la semaine, si cette hausse, qui n’est pas pour le moment explosive, se confirme.
  • Le variant Delta est désormais très majoritaire dans la Région, et représentait 70% des nouveaux cas de contamination en début de semaine.
  • S’agissant du taux d’incidence, ce sont les tranches d’âge les plus jeunes qui sont les plus touchées, soit :
    • un taux de 132 pour 100 000 pour les 20-29 ans,
    • un taux de 84 pour 100 000 pour les 30-39 ans,
    • un taux d’incidence qui continue de baisser (ou en tout cas stabilisé) pour les plus âgés.
  • On constate une forte hausse des dépistages au cours des derniers jours. On se situait aux alentours de 450 000 tests par semaine, au cours des semaines précédentes. Cette semaine, on comptabilise 600 000 tests réalisés.

 Situation hospitalière :

  • La situation à l’hôpital est stabilisée.
  • Sur la Région, 260 patients sont hospitalisés pour Covid en soins critiques, et 450 en hospitalisation conventionnelle.

 Vaccination :

  • Depuis les annonces, lundi 12 juillet, du Président de la République, on constate une recrudescence très forte du nombre de prises de rendez-vous.
  • Depuis lundi minuit, 550 000 créneaux ont été réservés en Ile de France (on se situe habituellement autour de 30 000 RDV par jour).
  • Cette hausse est bien absorbée par les centres de vaccination. Les RDV s’étalent sur plusieurs semaines.
  • Cette semaine, 800 000 injections devraient être réalisées (contre une capacité de 900 000, soit un report en semaine suivante de 100 000 doses).
  • La semaine prochaine, il était prévu une allocation de 500 000 doses (à laquelle se rajouteront donc les 100 000 doses de la semaine précédente). Il est probable, par ailleurs, qu’une commande supplémentaire de 100 000 autres doses soit réalisée pour saturer la capacité des centres de vaccination (qui se situe autour de 750 000 pour la semaine prochaine).
  • L’ARS indique ne pas disposer d’une visibilité très claire sur les semaines suivantes.
  • La difficulté sur les semaines à venir pourrait être la disponibilité des ressources humaines des professionnels en santé.

Question de Ludovic TORO pour la Métropole du Grand Paris :

Je viens de recevoir, en tant que médecin, un courrier de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament précisant que le vaccin AstraZeneca est indiqué chez les personnes de 18 ans et plus pour l'immunisation active contre la Covid-19 due au SRAS-COV2. Or, les directives ministérielles indiquent une utilisation pour les personnes de plus de 55 ans. Il est donc très étonnant que ce type de document, émanant d’une instance nationale, diffuse de telles informations. Ludovic TORO alerte donc l’Agence Régionale de Santé sur l’intérêt qui présiderait à ne pas diffuser d’informations de ce type, susceptibles de brouiller le message des autorités de santé sur la vaccination en ville.

Réponse de l’ARS : L’ARS prend bonne note et demande à Ludovic TORO la transmission de ce document.

Centres de dépistage 

Les tests de dépistage du Covid-19 par voie nasale (tests PCR) peuvent être faits sans symptômes, sans ordonnance et sont remboursés.

En rouge : centres de diagnostic et de dépistage prioritaires.
En gris : centres de diagnostic et de dépistage.

Centres de vaccination

Commission Santé et solidarités de la Métropole du Grand Paris

La commission « Santé et solidarités » de la Métropole a été installée le 14 octobre 2020. Cette commission présidée par Ludovic TORO, Maire de Coubron, Président de l’Observatoire régional de la santé (ORS), sera l’instance de suivi de la lutte contre l’épidémie de la COVID-19 et s’inscrit comme force de proposition pour la coordination, l’organisation et l’accompagnement des 131 communes de la Métropole face à la crise sanitaire.

Commission santé
Patrick OLLIER et Ludovic TORO durant la Commission Santé et solidarités du 14 octobre 2020.


Plusieurs politiques publiques mises en oeuvre par la Métropole concourent directement ou indirectement à l’amélioration de la santé des habitants. Les documents de planification, et notamment le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT), le Plan Climat Air Énergie Métropolitain (PCAEM) ou encore le Plan Métropolitain de l’Habitat et de l’Hébergement (PMHH), prennent en compte ces enjeux en matière d’aménagement et d’urbanisme, de logement ou d’alimentation. L’ensemble des actions de la Métropole visant à réduire la pollution atmosphérique ou le bruit dans l’environnement, favoriser les mobilités actives et une alimentation de qualité, participent à l’augmentation de l’espérance de vie, à la réduction des inégalités sociales ou territoriales et à l’amélioration de la santé des habitants.