La volonté unanime des membres du Bureau métropolitain est que les décisions engagent des actions en faveur du rééquilibrage territorial ! Cela se concrétise à travers trois exemples.

Inventons la Métropole du Grand Paris

Le concours Inventons la Métropole du Grand Paris réunit 77 projets sur 70 communes et mobilise plus de 10 milliards € d’investissements privés. Il va permettre d’aménager près de trois millions de mètres carrés et 20 hectares d’espaces végétalisés. Les deux éditions sont entrées dans leur phase opérationnelle et participent à la relance économique avec la création de 61 500 emplois pérennes et la construction de 17 490 logements (3 620 logements sociaux). Sur les 77 sites retenus, 18 sont situés à l’ouest et 50 à l’est représentant respectivement 2,57 milliards d’euros et 7,13 milliards d’euros d’investissement privés.

projets structurants

La Métropole soutient directement des projets structurants pour ses communes : le franchissement urbain Pleyel à Saint-Denis, la passerelle de Thiais, le pont de Nogent, l’interconnexion Bry-Villiers-Champigny, le franchissement de La Courneuve, le Colisée à Tremblay-en- France, soit 23,4 millions € pour ces six projets situés à l’est. Le plan piscines permet à la Métropole d’aider dans le cadre des Jeux olympiques les équipements pour les communes de Noisy-le-Sec, Aulnay, Aubervilliers, Le Bourget et Colombes (14 millions € pour quatre piscines à l’est et au nord ; 2 millions € pour celle située à l’ouest).

Fonds d’Investissement Métropolitain

Le Fonds d’Investissement Métropolitain (FIM) permet d’aider les communes qui en ont le plus besoin. La Métropole a ainsi investi 135 millions d’euros pour 661 projets au bénéfice de 121 communes et territoires avec la répartition suivante : 41,7 millions d'euros pour l'ouest (31 % du total) et 89,8 millions d'euros pour l'est métropolitain (66 % du total).